Section: La Sagesse : Vie Consacrée Sagesse

Préparation aux engagements définitifs – Malawi, Lunzu

AU CŒUR DE LA DIVERSITÉ, UNE UNIQUE CULTURE SAGESSE

Treize professes  de vœux temporaires, de la Congrégation des Filles de la Sagesse, se sont retrouvées au Malawi, Lunzu, de la mi-septembre à la mi-décembre 2013. Ces Sœurs  de langue anglaise étaient de quatre différents pays : Inde, Malawi, Papouasie Nouvelle Guinée et Philippines. L’objectif de ce regroupement était d’offrir une solide préparation aux engagements définitifs.  Comme dit l’une d’entre elles,  ce fut un nouveau départ de «Poitiers pour La Rochelle», sur les traces de la cofondatrice, Marie-Louise Trichet.

 Voici quelques témoignages concernant cette riche expérience.

 Album photos

De la Province de l’INDE
Sisters Sushma, Shigi, Sushmitha, Anju and Manju, DW

«Nous étions treize Sœurs de vœux temporaires de quatre entités convoquées pour cette session. Sr. Evelyn Eckhart, Sr. Denise Hamann et Sr. Victoria, nos accompagnatrices,  se sont révélées des plus disponibles pour répondre à nos besoins. Nous avons aussi apprécié les nouvelles perspectives de vie religieuse présentées par les différentes intervenantes : Sr Rani, conseillère générale, Sr Victoria, Sr Immaculate et Sr Desneiges Giroux.

Les samedis, nous allions «en mission» soit à l’école, soit à l’hôpital. Cela  nous a aidées à nous sentir davantage chez-nous et nous a permis d’élargir l’espace de notre tente pour accueillir le «bain» rafraîchissant et merveilleux du ressourcement offert.

Ce n’est pas sans larmes aux yeux que nous avons dû quitter les compagnes de cette session sagesse internationale, au Malawi ! Cette expérience dans sa totalité a été enrichissante. Elle nous a fait mieux comprendre les différentes cultures en présence et apprécié le caractère unique de la spiritualité Sagesse. Toute notre gratitude à nos Supérieures qui ont permis que cette session devienne réalité dans nos vies et nous  enrichisse de nouvelles inspirations.»


De la Délégation de PAPOUASIE N-G

Sr. Imelda Wau and Sr. Maria Yur  DW


«Au-delà de nos différences, notre lien culturel unique dans la spiritualité Sagesse a fait  de nous un seul cœur comme Filles de la Sagesse. Nous n’étions plus des étrangères.

Au cours de ces trois mois, nous nous sommes vraiment enrichies. Nous avons apprivoisé les autres cultures et nous avons aussi plongé à un niveau plus profond de notre spiritualité : dans la kénose de Jésus, de Montfort et de Marie-Louise … Cela nous a conduites à faire l’expérience de la présence de la Sagesse dans notre propre cheminement. N’avons-nous pas entendu : « La Sagesse n’est pas au bout de la route mais elle nous rencontre sur la route et nous transforme.»

De la Délégation des PHILIPPINES
Sr. Jumelyn Halawig, DW

« Notre semaine était divisée entre différentes activités : cours, intégration personnelle, apostolat, sortie de groupe, entretien ménager.

Pour notre apostolat, nous étions partagées en deux groupes : l’un pour des catéchèses dans une école secondaire et l’autre, dans la pharmacie de l’Hôpital, pour aider à la préparation des prescriptions. J’ai aimé mon stage à l’école parce que les élèves questionnaient beaucoup sur la vie religieuse et la foi catholique.»

Sr. Evelyne Roxas, DW
«Mes trois mois au Malawi m’ont permis de vivre à nouveau l’expérience «de quitter Poitiers pour LaRochelle». Cela vaut la peine de quitter un pays, une  communauté, un  engagement et tous nos soucis habituels, pour un plus grand projet. Celui de croire en la divine Providence.
Après trois mois passés dans le «cœur chaleureux de l’Afrique», je suis retournée chez-moi enrichie d’une expérience et d’une formation. J’ai pu envisager l’avenir avec un cœur inondé d’espérance, de joie et de gratitude.»


De la Vice Province du MALAWI
Sr Diana Chabwera and Sr Gladys Machokola, DW

Dans la diversité de nos accompagnatrices, nous avons expérimenté l’internationalité, De fait, elles sont venues de Rome, du Canada, des États-Unis, des Philippines et du Malawi.

Un dimanche, le Père Tiziano, combonien, nous a invitées à aller avec lui à la prison Chichiri où nous avons célébré l’eucharistie et prier le chapelet avec les détenu-e-s … Ils étaient 58 au total. Nous les avons encouragé-e-s à laisser monter en eux-elles, l’espérance d’être libéré-e-s un jour … Plus tard dans la journée, les femmes détenues ont interprété des danses traditionnelles pour nous. Cela nous a donné l’impression que nous leur avions apporté un réconfort.

Nous remercions nos ACCOMPAGNATRICES d’avoir partagé avec nous leur savoir et leur amour de la Congrégation. Merci à la Vice Province du Malawi pour son accueil.

Pour nous, cette tranche de vie a été des plus enrichissantes et nous a aidées à grandir et à devenir plus aptes à faire les bons choix  dans notre vie.             

Une ACCOMPAGNATRICE
Sr Denise Hamann, Canada

«Participantes et accompagnatrices, nous avons vécu concrètement l'interculturalité dont parlent nos Actes du Chapitre 2012.

L'avenir de la Congrégation me paraît entre bonne mains !»

Article available in Français English Espanol Italiano
Autres articles récents dans la section La Sagesse : Vie Consacrée Sagesse
SŒURS OBLATES DE LA SAGESSE…QUI SONT-ELLES ?
PREMIER RASSEMBLEMENT INTERNATIONAL
PARCOURS D'UNE FEMME, D'UNE RELIGIEUSE
UN APPEL À LA SOLIDARITÉ AVEC LE PAUVRE
CÉLEBREZ LE DON DE LA VIE CONSACRÉE
Préparation aux engagements définitifs – Malawi, Lunzu
Célébration à Tamatave, Madagascar
AVANCE SUR L’AUTRE RIVE
Des choix dérangeants qui transforment
En chemin vers la transformation
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse 2005-2014 Mentions légales