Actualités : Maria Louisa 

«L’ÉCOLE DE LA VIE» PORTE TOUJOURS DU FRUIT

FILLES DE LA SAGESSE - DÉLÉGATION MARIE-LOUISE, PÉROU

Sœurs María Asunción Zevallos et Elvira Muñoz Délégation María Luisa

En la fête de Notre Dame de Fatima, le 13 mai 2017, le Centre de Développement Humain et de Réhabilitation Psycho-sociale, « S’AIMER - Anna Maria Cuoghi Losi - Madre Emma » est inauguré. Sont invitées à la célébration, les Filles de la Sagesse du Pérou, Sr María Asunción Zevallos et Sr Elvira Muñoz.

Un peu d'histoire

La communauté thérapeutique « AMARSE » (S'AIMER) accueille des femmes en cure de désintoxication pour  toxicomanies. Ce centre est situé à Ventanilla-Callao, Pérou, au même endroit où notre Sœur, Sr Emma Maria, fdls, a jadis accueilli tant d’hommes pour les libérer de la consommation de substances causant des dépendances. Par après, les Frères de la Charité prirent la responsabilité de l’ÉCOLE DE LA VIE. Ils en ont réunifié les étapes et les communautés thérapeutiques, laissant libres les locaux de Ventanilla.

Ensuite, un groupe de professionnels, formé par Sr Emma elle-même, réalisent le rêve de notre Soeur : la formation d'une communauté pour les femmes qui frappent aux portes de l’École de la Vie demandant d’être accueillies pour enfin guérir.

Aujourd'hui 

Aujourd’hui, avec la collaboration d’organismes de santé mentale de l’État et le Conseil de l’École de la Vie, une communauté est née comprenant une trentaine de femmes qui travaillent dans le processus de guérison et de délivrance.

Nous, les Filles de la Sagesse, vivons une expérience très touchante. Nous réalisons d’une manière quasi palpable combien profondément ces professionnels apprécient Sr Emma Maria. Nous faisons mémoire de sa vie et témoignons de ce qu’elle a vécu comme Fille de la Sagesse : une femme qui met son amour et sa confiance en Dieu seul et sert passionnément l’humanité blessée par les drogues.

Aujourd’hui, les Filles de la Sagesse peuvent dire : ce qui est semé porte du fruit.

Nos rêves pour le bien des autres se réalisent. La Congrégation reçoit un hommage en la personne d’une de ses membres. On reconnaît le legs laissé par Sr Emma, inspiré par Montfort et Marie-Louise. Elle a incarné le charisme et fait fleurir la vie dans les déserts existentiels de nombreux êtres humains. Nous constatons aussi comment des professionnels se sont appropriés de son esprit, mettant leur vie, comme Sœur Emma, au service des femmes qui ont besoin d’être prises en compte, aimées et réhabilitées pour la société.

Nous souhaitons que le Centre « S’AIMER » devienne de plus en plus cette communauté où des femmes blessées par diverses circonstances de la vie, recouvrent leur dignité et se remettent sur pied. Que sous le regard joyeux et aimant de Sr Emma, elles fassent l’expérience de l’amour du Christ Sagesse qui guérit et sauve de toute maladie.

Article available in Français English Espanol Italiano

POUR QUE TOUS AIENT LA VIE

Un soutien complet aux enfants à risque - Quito-Équateur

JE DONNE

Sœur Violeta Santos fdls

Les enfants d’âge scolaire qui vivent dans le quartier La Santiago au sud de Quito, Équateur, font face à des situations de violences familiales, de malnutrition et de difficultés d’apprentissage scolaire. Le programme « Pour que tous aient la vie », mis en place par les Filles de la Sagesse depuis 2009 soutient ces enfants.

Les Filles de la Sagesse en Équateur, fidèles à l’esprit de nos fondateurs, St Louis-Marie de Montfort et la Bse Marie-Louise de Jésus, développent leurs missions dans les quartiers les plus pauvres et vulnérables de chaque région afin que les préférés du Seigneur, les enfants, aient une vie digne et saine. Pour cette raison, nous avons conçu et initié le programme complet non scolarisé « Pour que tous aient la vie », dans un des quartiers marginaux au sud de Quito. « Pour que tous aient la vie » a pour objectif de promouvoir le développement intégral des enfants d’âge scolaire qui rencontrent des problèmes de démotivation, de décrochage, de dénutrition, de faible estime de soi, de pauvreté et de violence familiale. Ils sont aussi à grand risque de marginalisation sociale.

Chaque année, on se focalise sur un groupe de 30 enfants, garçons et filles de 6 à 10 ans, qui étudient dans une école du quartier et qui se trouvent dans une situation à risque. Ceux-ci participent tous les jours et pour une année à ce programme intégral.

Le programme non scolarisé  « Pour que tous aient la vie » permet d’aider ces garçons et filles dans les domaines suivants : soutien scolaire, santé physique et psychologique, éducation à l’hygiène personnelle, soutien en nutrition, valeurs sociales et expérience chrétienne, école des pères et mères de famille. Cela se fait avec l’aide d’une infirmière pédiatre, d’une éducatrice, d’un ou une psychologue, et parfois un médecin pédiatre et un ophtalmologiste.   

Gestes de miséricorde et de libération

Les enfants qui bénéficient de ce programme développent l'attention, la concentration, la créativité, l'ordre, l'entraide, le respect d'autrui et la solidarité. Ils font leurs devoirs avec plus d’autonomie et de joie. Ils peuvent mieux affronter les difficultés, et développent des forces et compétences personnelles et de groupe. L’ambiance familiale devient plus pacifique et harmonieuse puisque la famille est impliquée.

 

Les familles de ces enfants sont aussi bénéficiaires, au moyen de réunions d’orientation parentale. Cette école des parents les aide à devenir plus impliqués et engagés dans l’éducation de leurs enfants, attentifs à leurs besoins surtout au niveau de l’affection et la protection.

Une espérance qui doit se maintenir

Pour que cette œuvre puisse continuer, en permettant de faire face aux frais de fonctionnement de cette activité journalière, les enfants de cette zone périphérique au sud de Quito comptent sur votre solidarité. Cet œuvre est jaillit du cœur même de Jésus-Christ, Sagesse Incarnée!

Gardez les portes de l’espérance et de la joie ouvertes pour tant d’enfants qui ont besoin du soutien intégral par ce programme « Pour que tous aient la vie ». Cela sera possible si vous vous unissez à cet œuvre. Vos gestes de miséricorde et de générosité seront récompensés dans le cœur de Dieu. « Ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait. »

 

Vous désirez vous joindre aux Filles de la Sagesse pour cette cause en faisant un don pour continuer cet œuvre en faveur des enfants de l’Équateur ?

JE DONNE

Article available in Français English Espanol
Autres articles récents dans la section Actualités : Maria Louisa 
«L’ÉCOLE DE LA VIE» PORTE TOUJOURS DU FRUIT
POUR QUE TOUS AIENT LA VIE
MARCHE NATIONALE AU PÉROU...
SÉISME EN ÉQUATEUR
50 ANS DE PRÉSENCE DES FILLES DE LA SAGESSE AU PÉROU
«ILS SONT COINCÉS.»
En faveur d’une vie sans violence Huànuco - Tingo Maria Peru
ESCUELA DE VIDA - Madre Emma Reportaje de DeVida
L’OEUVRE DE MADRE EMMA « ESCUELA DE VIDA »
Derrière les Andes
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse 2005-2014